Communiqué de presse

1er décembre 2020

Noratest® : tester et caractériser la maladie d’Alzheimer par prise de sang est aujourd’hui possible

Alzohis, entreprise française innovante ayant développé le premier outil d’aide au diagnostic de la maladie d’Alzheimer (MA) à partir d’une simple prise de sang et le Groupe INOVIE, 1er Groupe Libéral en France de Biologistes Médicaux, annoncent le lancement de Noratest® aux Journées de l’Innovation en Biologie 2020 (8–11 décembre 2020). Ce test permet d’objectiver les premiers signes de la maladie, d’accélérer la prise en charge des patients et les orienter au plus vite vers une consultation mémoire. Il concerne près de 225 000 nouveaux cas diagnostiqués de la maladie d’Alzheimer chaque année, un nombre qui devrait doubler d’ici 2050.

Un test simple et fiable sur prescription médicale

Noratest® est un dispositif médical de diagnostic in vitro, marqué CE, disponible sur prescription médicale uniquement. C’est un logiciel qui calcule un score diagnostique de la maladie d’Alzheimer à partir des résultats de dosage de concentrations plasmatiques de trois catécholamines (adrénaline, noradrénaline, dopamine), et de paramètres cliniques et démographiques. Le calcul est exécuté par un algorithme développé par l’entreprise Alzohis sur une plateforme en ligne sécurisée. Le test permet de caractériser la maladie d’Alzheimer chez les patients souffrant de premiers troubles cognitifs et présentant une probabilité d’être atteints de la maladie. « Nous sommes fiers d’avoir développé un test simple et fiable pour une maladie si complexe. Noratest® offre un éclairage rapide dès les premiers symptômes ressentis par le patient et son entourage. On le sait, une prise en charge adaptée et personnalisée, est la meilleure façon de ralentir l’évolution de la maladie. » déclare Romain Verpillot, co-fondateur et président de Alzohis.

Noratest®, proposé par le groupe de biologie médicale INOVIE

Le prélèvement et l’analyse seront effectués, dès le mardi 8 décembre, par les laboratoires du Groupe INOVIE, premier groupe de biologie médicale agréé par Alzohis. « Nous pensons qu’il est important de proposer aux médecins qui reçoivent des patients inquiets, se plaignant de troubles cognitifs, les moyens de mieux cerner ces troubles. Noratest® ouvre la voie à une meilleure prise en charge de la maladie d’Alzheimer. Il est en phase avec notre volonté de replacer l’humain au cœur du parcours de soins. Nous avons investi du temps et de l’énergie pour être en mesure de tester de manière fiable et reproductive les patients adressés par les médecins. C’est le cas aujourd’hui » déclare Xavier Huc, biologiste médical et vice-président de Gen-Bio (filiale Inovie).

Un test différenciant dès les premiers troubles cognitifs pour les patients âgés de plus de 55 ans

Noratest® est indiqué pour les patients âgés de plus de 55 ans, qui consultent un médecin pour des plaintes cognitives confirmées par un bilan initial grâce au Mini-Mental State Examination (MMSE). Le médecin prescripteur veille à écarter les causes somatiques, iatrogènes, médicamenteuses et d’intoxication pouvant expliquer un changement de comportement et être à l’origine de plaintes cognitives. Le test s’inscrit dans un parcours diagnostique gradué dont les résultats seront interprétés au regard du faisceau d’arguments cliniques, cognitifs, fonctionnels et comportementaux dont dispose le médecin pour poser son diagnostic. Le résultat de Noratest® permet de différencier la maladie d’Alzheimer du vieillissement normal ou d’autres maladies neuro-évolutives telles que les démences vasculaires, les démences à corps de Lewy ou les démences fronto- temporales.

Noratest®, en pratique

Le patient de plus de 55 ans, se plaignant de troubles cognitifs, se présente au laboratoire avec une prescription médicale du Noratest® et le résultat de son score MMSE, datant d’un mois maximum. Le laboratoire de biologie médicale procède à l’enregistrement du patient et effectue une simple prise de sang. Les échantillons sont ensuite centrifugés, conservés selon les recommandations prévues dans la notice d’utilisation, et envoyés sur le plateau technique de Labosud Provence Biologie (Marseille) dédié au dosage des catécholamines plasmatiques.

Le résultat du score diagnostique est ensuite généré sur la plateforme Noratest® selon la classification suivante :

  • N0 — Pas de suspicion de maladie d’Alzheimer. Le résultat indique une absence de maladie d’Alzheimer dans un contexte de plainte cognitive caractérisée.
  • N1 — Suspicion de maladie d’Alzheimer avec un taux de noradrénaline plasmatique > 3000 pmol/L. Le résultat indique la présence de la maladie d’Alzheimer associée à une concentration en noradrénaline (NA) plasmatique supérieure à 3000 pmol/L, dans un contexte de plainte cognitive caractérisée.
  • N2 — Suspicion de maladie d’Alzheimer avec un taux de noradrénaline plasmatique < 3000 pmol/L. Le résultat indique la présence de la maladie d’Alzheimer associée à une concentration en noradrénaline (NA) plasmatique physiologique, dans un contexte de plainte cognitive caractérisée.

Les études cliniques réalisées avec les Hôpitaux Universitaires Lariboisière, Saint-Louis, Fernand Widal et Saint-Eloi ont permis d’aboutir à ces scores. Les performances diagnostiques pour la sous-population de patients malades Alzheimer “N1” affichent une sensibilité et une spécificité de 86% et de 96% respectivement. Quant à la sous-population de malades Alzheimer “N2”, les performances diagnostiques affichent une sensibilité et une spécificité de 78% et de 82% respectivement.

Quel que soit le résultat, il s’agit d’un faisceau de preuves qui permet de mieux orienter le patient. Il est important de poursuivre le parcours diagnostique et de maintenir un suivi régulier du patient par des examens complémentaires si les troubles persistent.

La démarche scientifique derrière Noratest®

Le locus coeruleus (LC) et l’aire tegmentale ventrale (ATV) sont des noyaux profonds du cerveau constituant les principales sources des catécholamines du système nerveux central, à savoir la noradrénaline (NA) et la dopamine (D). Ces noyaux constituent le point de départ d’un vaste réseau neuronal projetant vers de nombreuses régions du cerveau. De précédentes études ont pu mettre en évidence des altérations fonctionnelles, résultant d’une perte neuronale importante, au niveau du LC et de l’ATV à un stade prodromique de la MA,. La dégénérescence initiale de ces noyaux profonds pourrait être à l’origine d’une propagation trans-neuronale de la MA vers l’hippocampe et les régions corticales, ayant pour conséquence une accumulation aggravée des plaques amyloïdes, ainsi que l’apparition de troubles de la mémoire chez les patients Alzheimer

L’ensemble de ces observations ont placé les catécholamines au cœur de la recherche sur les mécanismes physiopathologiques précoces de la MA. Des altérations des concentrations en catécholamines ont été observées dans le tissu cérébral ainsi que dans le liquide céphalorachidien (LCR), dans le sang et les urines des patients atteints de la MA .

Les études cliniques réalisées par Alzohis ont montré, pour la première fois, différentes relations entre la concentration en NA plasmatique et le score MMSE, ainsi que la concentration des biomarqueurs classiques du LCR (Aβ, Tau total et phosphorylée) chez des patients atteints de la MA. Ces observations ont motivé les travaux de Alzohis sur les variations plasmatiques de ces neurotransmetteurs comme biomarqueurs précoces dans un contexte de MA.

900 000 personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer en France

La maladie d’Alzheimer (MA) est la cause la plus fréquente de démence chez les adultes de plus de 65 ans et se caractérise par une altération progressive des fonctions cognitives et du comportement. En France, on estime que 900 000 personnes sont atteintes avec 225 000 nouveaux cas chaque année. Ce nombre devrait doubler d’ici 2050. Les recherches sur les traitements potentiels de la MA ont révélé la nécessité de définir et de caractériser un stade précoce de la maladie, là où les traitements thérapeutiques pourraient être les plus efficaces.

Noratest® est un outil de diagnostic sur prescription médicale non remboursé. Le prix conseillé pour le patient est de 250€ TTC.

Notice d’utilisation du Noratest® disponible sur le site internet de l’entreprise.

À propos du Groupe INOVIE

Pour plus d’informations : www.inovie.fr

À propos de l’entreprise ALZOHIS

Pour en savoir plus : www.alzohis.com

Contact presse : Mai Tran — strategicconsulting@maitranandco.com

Entreprise de biotechnologie au service de l’humain.

Entreprise de biotechnologie au service de l’humain.